Yémen: bombardement meurtrier sur un camp de détenus à Sanaa

Au Yémen, des raids aériens de la coalition sous commandement saoudien ont fait au moins 12 morts et 80 blessés ce mercredi 13 décembre dans un camp de prisonniers tenu par les rebelles houthis dans la capitale yéménite Sanaa, a affirmé la chaîne de télévision Al-Massira, contrôlée par ces insurgés.

Selon des témoins, les bombardements ont commencé dans la nuit à Sanaa. La première frappe aérienne a touché une aile du camp où étaient logés des prisonniers. Un second raid a touché le camp de plein fouet, avant qu’un troisième détruise un mur d’enceinte. En tout, sept raids ont visé le camp et deux bâtiments ont été éventrés. Autant dire que personne n’a pu fuir.

Des rebelles ont été vus en train de transporter des corps retirés des décombres. La veille, une trentaine de rebelles houthis avaient été tués dans des raids aériens de la coalition sous commandement saoudien. Un camp d’entraînement dans la province de Hajjah (nord-ouest) avait alors été visé.

La guerre au Yémen a déjà fait plus de 8 750 morts et 50 600 blessés selon l’Organisation mondiale de la santé. Une catastrophe qui s’ajoute à une crise humanitaire sans précédent. Près de 8,5 millions de personnes sont menacées de famine, selon le coordinateur humanitaire de l’ONU au Yémen, Jamie McGoldrick.

Source: RFI

Pin It on Pinterest