Venezuela: Nicolas Maduro suspend les chaines colombiennes Caracol et RCN

Au Venezuela, le signal de la chaine de télévision colombienne Caracol TV a été coupé à minuit ce mercredi 23 août, sur ordre du président Nicolas Maduro. Les relations déjà tendues entre Bogota et Caracas se sont crispées lorsque l’ex-procureure vénézuélienne Luisa Ortega a fui son pays pour se réfugier chez le voisin colombien.

Le signal a été coupé au Venezuela annonce la présentatrice de la chaine Caracol TV. Quelques heures plus tard, c’est au tour de RCN d’être suspendue. Dans un communiqué conjoint, les principales chaines de télévision colombiennes n’ont pas tardé à dénoncer ce qu’elles qualifient de censure.

Le président Juan Manuel Santos a déploré cette décision, une preuve selon lui que le Venezuela « restreint les libertés de son peuple » et « agit de plus en plus comme une dictature ».

Le président Nicolas Maduro, lui, a ouvertement critiqué les médias colombiens pour leur partialité et pour « mener une campagne contre la révolution bolivarienne ».

En février, les autorités vénézuéliennes ont suspendu le signal de la chaine CNN en espagnol, accusée de « propagande de guerre basée sur des erreurs ». La chaine colombienne NTN 24 est elle aussi interdite d’antenne depuis février 2014, alors qu’elle transmettait des images des manifestations.

Cette fois, les mesures contre Caracol et RCN interviennent 24 heures après que l’ex-procureure vénézuélienne Luisa Ortega, en fuite en Colombie qui lui a offert l’asile, a accusé ce mercredi les hauts responsables du gouvernement vénézuélien de corruption lors d’une réunion de procureurs à Brasilia.

L’association de la presse étrangère en Colombie demande des explications sur ces suspensions d’antenne.

Source: RFI

Pin It on Pinterest