Venezuela : ennemie de Maduro, Luisa Ortega fuit vers le Brésil

L’ex-procureur, qui se dit victime d’une « persécution politique », est sous le coup d’un mandat d’arrêt international réclamé par le président vénézuélien.

Luisa Ortega est arrivée au Brésil ce mercredi 23 août, a constaté l’Agence France-Presse. L’ancienne procureur générale a fui le Venezuela et le président Nicolás Maduro, qui veut son arrestation. Luisa Ortega doit participer à Brasília à une réunion de procureurs de pays du Mercosur, le marché commun sud-américain.
L’ex-procureur, relevée de ses fonctions par le pouvoir du président Maduro, a fui vendredi le Venezuela, où elle se considère comme victime d’une «  persécution politique  ». Elle s’est d’abord rendue en Colombie, d’où elle est partie pour le Brésil. Nicolás Maduro a annoncé mardi que le Venezuela allait lancer un mandat d’arrêt international contre elle.

Dans une brève déclaration à la presse à son arrivée à l’aéroport de Brasília, l’ex-procureur a indiqué qu’elle comptait y parler notamment de «  la corruption  » au Venezuela. «  Oui, je vais parler d’Odebrecht, de l’affaire de corruption au Venezuela et de ma situation  », a-t-elle dit. Luisa Ortega affirme détenir des preuves de paiements illégaux effectués par le groupe brésilien de BTP Odebrecht au bénéfice de responsables vénézuéliens, dont le président Maduro.

Source: Le Point

Pin It on Pinterest