Ukraine: le Parlement vote une loi sur la réintégration des territoires occupés

Le Parlement ukrainien a adopté ce 18 janvier une loi sur la réintégration des territoires occupés par les séparatistes pro-russes. Depuis 2014, la guerre dans le Donbass a fait au moins 10 300 morts. Le texte était très attendu à Kiev, car il dénonce la Russie comme un agresseur. Mais il est critiqué, en Ukraine et à l’étranger. Pour Moscou, il s’apparente à la préparation d’une nouvelle escalade militaire.

« C’est un signal pour le Donbass et la Crimée : vous êtes une partie inséparable de l’Ukraine ». Sur Twitter, le président Petro Porochenko se félicite de l’adoption de sa proposition de loi. Elle éclaircit le statut de la zone de guerre, et consacre les territoires séparatistes comme « temporairement occupés ».

Le texte clarifie aussi le rôle des forces armées dans la situation actuelle, et renforce le poids du chef des armées, le président. Les opposants au texte dénoncent un blanc-seing donné à Petro Porochenko pour utiliser l’armée sans aucun contrôle parlementaire.

Les débats prolongés autour du texte se sont accompagnés de multiples échauffourées à Kiev. Les critiques sont aussi vives en Russie. Pour le Kremlin, la loi valide l’option militaire dans la résolution du conflit, au lieu de négociations diplomatiques.

Kiev s’en défend, assure privilégier la diplomatie et tendre la main aux populations locales. Reste qu’il faudra plus qu’une nouvelle loi pour mettre un terme à ce conflit gelé, et améliorer les conditions de vie de plus de trois millions de personnes.

Source: RFI

Pin It on Pinterest