Ouattara appelle à des financements urgents pour soutenir le changement climatique en Afrique

Les financements pour la mise en œuvre de l’accord de Paris en Afrique urgent pour consolider la mise en œuvre conséquente d’investissements en énergies renouvelables et en des projets afférents du même type, a indiqué le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, mercredi, à son arrivée à Abidjan, après avoir pris part à la conférence ‘’One Planet Summit’, à la Seine Musicale, île Séguin, à Boulogne-Billancourt à Paris.

Ce Sommet, qui s’est tenu, mardi, avait pour ambition d’évaluer la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat, notamment la mobilisation des financements privés et publics promis lors de la COP21 à Paris, en 2015, indique-t-on.

Pour le président de la République ivoirienne, ces appuis financiers sont primordiaux pour enrayer les effets néfastes du bouleversement climatique marqué, à ce jour, par l’augmentation de la température mondiale à hauteur de 3 degrés.

« Nous avons insisté, sur le fait, qu’il faut ces financements pour permettre aux pays africains de se concentrer sur l’énergie renouvelable », a déclaré le président de la République de Côte d’Ivoire.

Le Président du Groupe de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, avait assuré, lors de ces assises internationales, que son institution avait prévu des financements et des projets dans certains pays, afin de contribuer efficacement à la lutte contre les changements climatiques.

Une annonce dont la mise en œuvre pourrait contribuer à aider les pays africains et insulaires, qui risquent d’être rayés de la carte du monde, selon Alassane Ouattara, qui s’est réjoui des efforts entrepris par son pays.

 » D’ici 2020, le tiers de la production de l’énergie en Côte d’Ivoire sera de l’énergie renouvelable, y compris l’hydro électricité », a-t-il témoigné.

Le chef de l’exécutif a, également, saisi ce point de presse, pour saluer la bonne coopération qui existe entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte. Il a annoncé le raffermissement de cette relation bilatérale, en particulier, dans le domaine militaire, de la police et du renseignement.

Arrivé, jeudi à Charm el-Cheikh, pour Forum Africa 2017, qui a eu lieu, du 7 au 9 décembre, à l’invitation du Président Abdel Fattah AL-SISSI. en Egypte, le président Ouattara, a mis en relief les opportunités économiques de son pays.

Le Forum Africa 2017 s’est ouvert, au centre de conférences de Charm el-Cheikh sur le thème, « promouvoir le commerce et les investissements en Afrique », et a réuni des chefs d’Etat africains et une centaine de responsables d’entreprises du continent, souligne -t-on.

Source: AIP

Pin It on Pinterest