L’UDPCI dément la nomination de Mabri au poste de Médiateur de la République

La direction de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) a démenti les rumeurs faisant état de la nomination de son président, Albert Toikeusse Mabri, en qualité de Médiateur de la République.

« La direction de l’UDPCI porte à la connaissance de l’opinion nationale, internationale, des militants de l’UDPCI, que les informations circulant sur les réseaux sociaux et relayées par la presse ne sont pas avérées », a affirmé lundi, Laurent Tchagba, Secrétaire général dudit parti au cours d’un point de presse.

« La direction du parti réaffirme l’appartenance de l’UDPCI au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix et assure les président Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara, de sa disponibilité à œuvrer au renforcement de la cohésion au sein de notre alliance politique », a, toutefois précisé M. Tchagba.

Selon lui, conformément à un communiqué de la présidence ivoirienne, le président Ouattara est actuellement à l’étranger. M. Mabri est lui aussi en tournée à l’intérieur du pays depuis plus de trois semaines.

Par conséquent, déduit. M. Tchagba, « dans ces conditions, il ne peut avoir eu de négociations entre le président de la République et le président de l’UDPCI qui aient abouti à la nomination de ce dernier en qualité de Médiateur de la République ».

Depuis dimanche dernier, des informations circulant sur les réseaux sociaux et relayées par certains médias, font état de la nomination de M. Mabri en qualité de Médiateur de la République.

Allié du parti au pouvoir au sein du RHDP avec son parti l’UDPCI, Albert Toikeusse Mabri a occupé plusieurs portefeuilles ministériels depuis l’accession au pouvoir du président Alassane Ouattara jusqu’en novembre dernier où il été démis de ses fonctions alors qu’il occupait le département ministériel des affaires étrangères.

Source: APA

Pin It on Pinterest