La tempête Friederike fait neuf morts en Allemagne et aux Pays-Bas

La violente tempête Friederike (appelée David en France et en Belgique) a fait neuf morts en Europe du Nord dont six en Allemagne, pays le plus touchés, où le trafic ferroviaire grandes lignes a été complètement interrompu jeudi 18 janvier.

En Allemagne, six personnes ont trouvé la mort dans ces violentes intempéries qui traversent le nord du continent. Parmi elles, deux pompiers et deux chauffeurs de poids-lourds sont décédés dans des accidents de la route.

La compagnie ferroviaire nationale, la Deutsche Bahn, a décidé de suspendre « tout le trafic grandes lignes ». La compagnie n’avait pas pris une telle mesure depuis 2007 quand la tempête Kyrill s’était abattue sur le pays. Plusieurs vols ont aussi dû être annulés dans les aéroports allemands de Düsseldorf (ouest) et Munich (sud).

Toujours outre-Rhin, les épreuves de qualification comptant pour le championnat du monde de saut à ski à Oberstdorf (sud) ont dû être annulées.

Chaos également dans différents endroits des Pays-Bas. Deux hommes de 62 ans chacun ont été tués par des chutes d’arbres à Zwolle (nord-est) et Enschede (est). Une automobiliste en Belgique a été tuée par la chute d’un arbre sur sa voiture, dans la banlieue sud-est de Bruxelles.

La circulation routière a été aussi perturbée, aux Pays-Bas en particulier où 66 camions ont été renversés par des rafales de vent dans le pays -un record depuis 1990- provoquant à certains endroits des embouteillages monstre, selon l’office de la circulation routière. Aux Pays-Bas, où le retour du trafic à la normale s’annonce aussi très lent, des passagers massés dans les gares ont utilisé Twitter pour rechercher un moyen de transport sous le hashtag #StormPoolen (covoiturage tempête).

A l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, 320 vols ont été annulés.

Après avoir paralysé le trafic ferroviaire dans l’ouest de l’Allemagne, la tempête Friederike, ou David en France et en Belgique, s’est dirigée vers l’est avec des vents soufflant à plus de 130 km/h, ont précisé les services météorologiques. La circulation des trains à grande vitesse Thalys reliant la France, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne a été interrompue pour la journée au-delà de Bruxelles. Elle reprendra vendredi vers l’ensemble de la Belgique et des Pays-Bas, a annoncé la compagnie jeudi soir.

En France, la tempête a également fait des dégâts. Quelque 3000 clients ont été privés d’électricité dans le nord du pays, où la vigilance orange pour vents violents a été levée dans la matinée.

Source: RFI

Pin It on Pinterest