JO 2020: la reconnaissance faciale sur les sites olympiques?

Un système de reconnaissance faciale devrait être mis en place sur une quarantaine de sites olympiques lors des JO 2020 de Tokyo. Il servirait à identifier les athlètes, entraîneurs ou bénévoles, mais pas les spectateurs.
Les JO de Tokyo devraient être placés sous le signe des nouvelles technologies. Selon le site francsjeux.com, qui cite une source proche du comité d’organisation de ces Jeux 2020, un système de reconnaissance faciale devrait être mis en place sur une quarantaine de sites qui accueilleront les différentes compétitions.

Augmenter la sécurité et réduire les temps d’attente
Les images des visages de 300 000 à 400 000 personnes, parmi lesquelles les athlètes, entraîneurs, organisateurs, journalistes ou bénévoles, seront stockées dans une base de données. Pour entrer sur les sites, il faudra ensuite « scanner » son visage à l’entrée, via le système « NeoFace ».

Le but est d’augmenter les conditions de sécurité et de réduire les temps d’attente liés aux contrôles d’identité. Ce système ne sera toutefois pas utilisé pour les spectateurs, car il serait trop complexe à mettre en place.

Source: BFMTV

Pin It on Pinterest