Etats-Unis: le nombre d’immigrants aux frontières du Canada a triplé

Depuis deux semaines, plus de trois fois plus d’immigrants se présentent aux postes-frontière entre les Etats-Unis et le Canada pour demander le statut de réfugiés à Ottawa. Il s’agit surtout de personnes d’origine haïtienne inquiètes de voir le gouvernement Trump remettre en cause leur droit d’asile accordé suite au tremblement de terre de 2010. Face à cet afflux de réfugiés, les autorités québécoises se veulent rassurantes quant aux capacités d’accueil du Québec.

Jour après jour, la scène se répète. Les taxis déposent des familles d’immigrants près du poste-frontière officiel de Lacolle, entre le Québec et les Etats-Unis. Chargés de bagages, parents et enfants franchissent à pied un petit passage pour être pris en charge par les autorités canadiennes.

Ces réfugiés ne peuvent passer officiellement la frontière, en vertu d’une entente entre les gouvernements américain et canadien. Voilà pourquoi ils optent pour ce chemin de traverse, avant de se retrouver à Montréal, la ville la plus proche.

Dans la métropole, où se trouve une grande communauté haïtienne, les ressources habituelles en logements temporaires commencent à manquer. Le gouvernement québécois a donc ouvert un centre d’accueil dans le Stade olympique, construit lors des Jeux olympiques de 1976.

Selon les ministres de la Justice et de la Santé, le Québec dispose des moyens nécessaires pour faire face à cet afflux de réfugiés. À condition cependant que le gouvernement du Canada accélère les demandes d’immigration de ces personnes.

Source: RFI

Pin It on Pinterest