Covid-19: la répression contre le non-respect des mesures barrières dans le transport ivoirien débute «cette semaine»

Après près d’un mois de sensibilisation des acteurs du secteur des transports en Côte d’Ivoire sur le respect des mesures barrières contre la maladie à Covid-19, la phase de répression débute « cette semaine», a appris APA mardi auprès du ministère ivoirien des transports.

« (…) L’opération est menée par la police spéciale de sécurité routière (PSSR) sur instruction du ministre des transports. Il s’agit pour cette opération d’achever la phase de sensibilisation qui a cours depuis près d’un mois avant la phases répressive qui démarre effectivement cette semaine», rapporte une note d’information de ce département ministériel.

Selon cette note, l’opération de contrôle et de sensibilisation au respect des mesures barrières contre cette pandémie dans le secteur des transports porte notamment, sur le port obligatoire du cache-nez pour les conducteurs et leurs apprentis et la réduction du nombre de passagers dans les véhicules de transport en commun.

Jeudi dernier, à l’issue d’une réunion du Conseil national de sécurité, les autorités ivoiriennes ont rendu obligatoire le port du cache-nez dans le « Grand Abidjan » (Abidjan et ses banlieues). La Côte d’Ivoire enregistre à ce jour 626 cas confirmés de maladie à Covid-19 avec six décès et 89 guéris.

Source: APA

Pin It on Pinterest