« C’est une farce », Wenger s’en prend encore à l’arbitrage après Arsenal-Chelsea

Au terme d’un match spectaculaire, Arsenal et Chelsea se sont neutralisés ce mercredi (2-2) lors de la 22e journée de Premier League. Après la rencontre, Arsène Wenger a une nouvelle fois critiqué le corps arbitral.
L’Emirates Stadium a vibré ce mercredi lors du choc de la 22e journée de Premier League entre Arsenal et Chelsea. Les Gunners ont ouvert le score, puis se sont faits rejoindre puis dépasser, avant d’arracher l’égalisation dans le temps additionnel (2-2). Le scénario n’a toutefois pas plus à Arsène Wenger.

« Une décision arbitrale qui sort de derrière les fagots »
Au micro de SFR Sport, l’entraîneur des Gunners n’a pas mâché ses mots: « Une fois de plus, on a été victime d’une décision arbitrale qui sort vraiment de derrière les fagots. » L’Alsacien fait référence au penalty accordé à Chelsea après une faute de Bellerin sur Hazard, alors qu’Arsenal venait d’ouvrir le score (le Belge s’est fait justice et a égalisé). « C’est une farce », a lancé Wenger, qui garde encore en mémoire la « décision incroyable à West Brom » (lors de la précédente journée dimanche, WBA a égalisé sur penalty à la 89e, ndlr).

Le coach des Gunners est en conflit ouvert avec les arbitres anglais. Et après ce nul face aux Blues, il a annoncé son intention de contester la procédure lancée par la Fédération anglaise à son encore pour son « langage et/ou comportement inapproprié » après le match de West Brom. « Je maintiens tout ce que j’ai dit, sans aucun problème », a-t-il déclaré.

« S’il y a penalty contre nous, alors on doit en avoir au moins deux »
Auprès des médias britanniques, Wenger a encore fustigé la décision « grotesque » de l’arbitre sur le penalty sifflé sur Hazard: « S’il y a penalty contre nous ce soir, alors il doit y en avoir au moins deux pour nous. Ce ne sont que des opinions. Quand vos opinions vont toutes dans le même sens, ce qui est répété n’est pas une coïncidence ».

Le technicien estime que son club est floué cette saison par le corps arbitral: « Nous devons prendre ça en compte dans notre préparation, c’est ce à quoi nous devons faire face. On voit du bon football. Malheureusement, on voit aussi de mauvaises décisions. Cela me frustre et me contrarie. (…) Le plus frustrant pour moi, c’est que c’est arrivé plusieurs fois cette saison, contre Stoke, Watford, Manchester City et maintenant West Bromwich. »

Source: AFP

Pin It on Pinterest