Bénin: nouvelle manifestation des opposants à une révision de la Constitution

Au Bénin, une semaine après leur sit-in devant l’Assemblée nationale à Porto-Novo, les opposants au projet de révision de la Constitution ont de nouveau manifesté ce jeudi 30 mars à Cotonou. A l’appel du Front pour un sursaut patriotique, plusieurs centaines de personnes ont défilé pour demander le retrait du texte.

Les slogans hostiles à Patrice Talon rythment la marche des opposants. Lorsque le cortège passe devant le grand marché Dantokpa, des femmes le rejoignent en nombre. Elles sont très remontées contre le président, comme Justine, vendeuse de tomates, déguerpie en début d’année : « On ne veut pas de Constitution maintenant. On a faim. Il n’a qu’à s’occuper des problèmes du peuple. […] Patrice Talon a trahi le peuple, il n’a qu’à faire un référendum pour voir si le peuple veut [modifier] la Constitution ! »

Les manifestants rejettent l’examen du texte par les députés et veulent que le chef de l’Etat retire son projet. « Le contexte n’est pas propice pour décortiquer le fond du chiffon qu’il a envoyé à l’Assemblée nationale, dénonce Léonce Houngbadji, président du Parti de Libération du peuple, l’initiateur de ce mouvement. On retire d’abord et on organise des assises nationales pour que nous puissions débattre de réforme, pour savoir ce qui est bon ou pas pour le pays. En tout état de cause, le peuple béninois va prendre ses responsabilités, parce qu’on ne peut pas acheter 10 millions de Béninois. »

Les opposants se retrouveront à l’Assemblée nationale la semaine prochaine. De leur côté, les syndicats appellent à la grève générale.

“On ne fait pas de concession maintenant. On a faim. Il n’a qu’à s’occuper des problèmes du peuple. […] Patrice Talon a trahi le peuple, il n’a qu’à faire un référendum pour voir si le peuple veut [modifier] la Constitution !”
Dans la manifestation contre la révision constitutionnelle

Source: RFI

Pin It on Pinterest