Vive réaction de Séoul face aux mesures protectionnistes américaines

Est-ce le début d’une guerre commerciale ? Le président américain Donald Trump a signé un décret qui instaure une hausse considérable des taxes sur les importations de machines à laver et de panneaux solaires. Une mesure protectionniste qui vise les constructeurs sud-coréens LG et Samsung, ainsi que les fabricants chinois et sud-coréens de panneaux solaires. Donald Trump cherche ainsi à protéger le constructeur américain d’électroménager Whirlpool, numéro un mondial. Sa décision provoque des vives réactions en Corée du Sud.

Les lave-linge sud-coréens vendus aux Etats-Unis sont dorénavant frappés d’une taxe de 20%, puis de 50% quand un quota 1,2 million d’unités est dépassé. Des tarifs légèrement réduits au bout de deux ans. Quant aux panneaux solaires, ils seront taxés de 30% pendant trois ans.

Cette décision est « regrettable » et constitue une violation des accords commerciaux internationaux, a répliqué le gouvernement sud-coréen, qui a annoncé qu’il portera plainte devant l’Organisation mondiale du commerce.

Les constructeurs coréens Samsung et LG vendent près de 3 millions de lave-linge par an aux Etats-Unis. Ils ont construit des usines sur le territoire américain, des mesures qui n’ont pas suffi à apaiser un Donald Trump, notoirement protectionniste.

Le président américain a déjà exigé de renégocier l’accord de libre-échange signé avec la Corée du Sud, accord qualifié de « désastre ». Avec son approche très agressive, il risque de s’aliéner Séoul, alors que l’allié sud-coréen lui reproche déjà d’aggraver les tensions régionales en faisant planer la menace d’une frappe militaire en Corée du Nord.

Source: RFI

Pin It on Pinterest