Un manuel d’histoire qui attribue les attentats du 11-Septembre à la CIA fait polémique

L’éditeur du livre Histoire du XXe siècle en fiches a reconnu une négligence de relecture et assuré que cette théorie ne reflétait pas la ligne éditoriale de la maison d’édition.
« Cet événement mondial – sans doute orchestré par la CIA (services secrets) pour imposer l’influence américaine au Moyen-Orient? – touche les symboles de la puissance américaine sur son territoire. » Voici la phrase écrite à la page 204 du manuel d’histoire à destination des étudiants de Sciences Po et des classes préparatoires, intitulé Histoire du XXe siècle en fiches, à propos des attentats du 11-Septembre 2001.

Repéré par le site Conspiracy Watch après avoir fait bondir un groupe Facebook de professeurs d’histoire, cette « incise aussi courte que choquante met en effet inévitablement le lecteur sur le chemin d’une théorie du complot bien connue », selon cet observatoire du conspirationnisme et des théories du complot.

« La forme interrogative de la formulation choisie par l’auteur semble n’être destinée qu’à atténuer la dimension affirmative du propos (« sans doute »), à la manière d’un complotisme qui ne s’assumerait pas complètement », écrit Conspiraty Watch.

Contactées par l’observatoire du complotisme, les éditions Ellipses, chez qui est publié le manuel en question, ont assuré ne pas cautionner ce passage laissant entendre que les attentats du World Trade Center ont été orchestrés par la CIA. Ces mots ne « correspondent en rien » à la « ligne éditoriale » d’Ellipses, a déclaré le directeur général de la maison d’édition.

Une théorie répandue chez les jeunes
Un addenda sera ajouté aux exemplaires des livres qui n’ont pas encore été distribués. Les librairies dans lesquelles le manuel est disponible à l’achat seront par ailleurs averties du problème. Quant à l’auteur, le professeur d’histoire Jean-Pierre Rocher, il explique ne pas soutenir les théories du complot et reconnaît une formulation « ambigüe », selon son éditeur.

Dans son papier, Conspiracy Watch rappelle par ailleurs que cette théorie qui attribue le 11-Septembre aux services secrets américains est assez largement répandue chez les jeunes Français. Selon un sondage Ifop pour le site et la Fondation Jean-Jaurès, paru en février 2019, 21% des moins de 35 ans adhèrent à l’idée que le gouvernement des États-Unis a joué un rôle dans ces attentats.

Source: BFMTV

Please follow and like us:

Pin It on Pinterest