Un bar bondé de monde à Abidjan en violation des gestes barrières fermé

Des éléments de la gendarmerie ivoirienne ont fait samedi une descente dans un bar bondé de monde, en violation des mesures barrières imposées par le gouvernement, fermant l’établissement, renseigne un rapport dont APA a reçu copie .

« Ce samedi 18 avril à 18h15, au carrefour Sgbci Sideci LEM, les éléments de la brigade de sécurité de la gendarmerie nationale ont effectué une descente dans un bar dénommé Bar Chenet ouvert et bondé de monde malgré l’ordre de fermeture du gouvernement », indique le rapport.

Selon la gendarmerie nationale le « bar a été fermé et le gérant Tidou Euloge et son DJ, Koihi Bi Tra Thomas ont été mis à la disposition (d’une section) de la brigade de Yopougon », une commune populaire dans l’Ouest d’Abidjan.

Pour prévenir la propagation du Covid-19 dans le pays, le gouvernement ivoirien a édicté des mesures barrières et décrété la fermeture des bars, restaurants, et même instauré le 24 mars un couvre-feu, prorogé pour une nouvelle période de 15 jours allant du 8 au 24 avril 2020, de 21h à 5h00 du matin.

Les mesures barrières sont souvent bravées par des acteurs de la société. Une église Harris sise à Djokrobité, dans le District d’Abidjan, et qui a organisé le lundi de Pâques, un culte en violation des mesures barrières de lutte contre le Covid-19, a été également fermée.

Source: APA

Please follow and like us:

Pin It on Pinterest