Tentative d’attentat sur les Champs-Elysées: 4 personnes de la famille de l’assaillant en garde à vue

Des perquisitions ont été menées toute la nuit au domicile de l’homme qui a foncé délibérément sur des gendarmes lundi sur les Champs-Elysées. Des armes ainsi que du matériel pour fabriquer une bombe ont été découverts dans ce pavillon situé en Essonne.

Quatre personnes de la famille de l’homme qui a percuté avec son véhicule un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Elysées ont été placés en garde à vue à l’issue de perquisitions menées dans la maison familiale. Selon nos informations, il s’agit du père, du frère, de la belle-soeur et de l’ex-épouse de l’assaillant. Une procédure habituelle dans ce type d’enquête.

Des perquisitions ont été menées toute la nuit par des membres de la BRI, la Brigade de recherche et d’intervention, des hommes de la police judiciaire et des gendarmes. Ils se sont rendu au pavillon familial du suspect au Plessis-Pâté, en Essonne où l’homme de 31 ans résidait avec sa femme, ses enfants, ses parents mais aussi ses frères et soeurs. Les enquêteurs ont emportés des armes longues et des munitions. Du matériel servant à fabriquer une bombe, mais sans explosif, a également été retrouvé.

Famille pratiquant un islam rigoriste, elle était installée dans le quartier depuis 30 ans. Un changement, vestimentaire notamment, était observé depuis une dizaine d’années. Les femmes portaient le voile intégral et les hommes la barbe. Les voisins parlent d’une famille peu sociable qui ne dit pas bonjour et qui organisait chaque semaine des réunions. Des rencontres dont avait été averti le maire alors que de nombreuses voitures stationnaient dans le secteur. Toutefois, personne dans le quartier n’a de souvenir d’avoir vu la Renault Megane qui a servi à l’attaque contre les gendarmes.

Source: bfmtv

Pin It on Pinterest