Situation socio-économique en Côte d’Ivoire: 70% des Ivoiriens ont faim

La situation économique des Ivoiriens n’est vraiment pas reluisante. 48,49% de la population broie du noir. Par ailleurs, 70% de la population en Côte d’Ivoirien éprouvent des difficultés pour se nourrir correctement et à se soigner. L’information émane d’un support remis aux participants d’un atelier de formation de 300 leaders d’opinion des zones d’intervention du projet sur les mécanismes de rédevabilité sociale appliquée à la gouvernance locale : le budget participatif, la budgétisation sensible au genre et la fiche d’évaluation communautaire. L’atelier a débuté, hier, dans un complexe hôtelier de Gagnoa.

Malgré la croissance économique qui selon le même support de référence, depuis 2015, en Côte d’Ivoire a été forte et tirée par tous les secteurs d’activités, les populations ne ressentent pas les retombées de cette croissance. Les indicateurs de performance, à en croire toujours le même support, en matière de bonne gouvernance ont reculé de manière continue au cours de la période 1998-2011 du fait des crises successives que la Côte d’Ivoire a connues pendant la dernière décennie.

Pour faire face au défi du développement et de la réduction de la pauvreté, l’Union européenne a décidé de contribuer à l’amélioration de la gouvernance et la rédevabilité grâce à un processus inclusif d’élaboration des budgets communaux. D’où le projet « Accès à l’information, renforcement des capacités des leaders d’opinion et d’animation des fora communautaires pour la promotion du budget participatif dans les communes d’Abengourou, Bondoukou, Daloa, Divo, Duékoué, Ferkessédougou, Gagnoa, Katiola, Man et Yamoussoukro». Le projet est exécuté par la Délégation Fondation Akwaba en partenariat avec l’association Jekawali et la Fundacio Akwaba international, une organisation non gouvernementale basée en Espagne. L’étape de Gagnoa qui réunit les leaders d’opinion, les chefs de communauté, les guides religieux, et les journalistes s’achèvera demain n

Doumbia Namory
Correspondant
Permanent à Gagnoa

Source: Notre Voie

Pin It on Pinterest