Rwanda : l’opposant Rusesabagina fixé sur son sort ce lundi

Journée décisive pour Paul Rusesabagina. C’est ce lundi que cet opposant rwandais, jugé entre autres pour terrorisme par Kigali, sera fixé sur son verdict.

La justice rwandaise l’accuse d’être le cerveau d’attaques menées par le Front de libération nationale (FLN), groupe rebelle considéré comme terroriste par Kigali.

Même s’il a toujours nié cette accusation, Paul Rusesabagina risque la prison à vie.

Alors même que ce hutu de 67 ans, avait été célébré pour avoir sauvé plus de 1.000 personnes durant le génocide de 1994.

Son histoire ayant inspiré le film Hôtel Rwanda. Mais ça, c’était avant pour le régime de Paul Kagamé, l’ancien directeur de l’Hôtel des Mille Collines à Kigali est devenu simplement un terroriste.

Il est réapparu au Rwanda, en août 2020, après près de 25 ans d’exil, en uniforme rose de prisonnier, menottes aux poignets, après ce qu’il a dénoncé comme un « enlèvement ».

Lui et sa famille réfutent. Ses proches affirment qu’il a toujours été l’homme courageux, calme et déterminé présenté dans le blockbuster hollywoodien et dénoncent un procès « politique » visant à faire taire un opposant.

« Papa a toujours plaidé pour la justice, la paix et les droits humains. Maintenant, ce sont ses droits qui sont violés », a déclaré sa nièce et fille adoptive, Carine Kanimba, en octobre 2020.

Source: AfricaNews

Pin It on Pinterest