RDC: bataille pour le gouvernorat de Kinshasa, les combattants sont connus

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a fixé au 26 mars prochain, la tenue des élections des gouverneurs et des vice-gouverneurs. Une attention particulière sera réservée à Kinshasa, une ville d’environ 10 millions d’habitants longtemps dirigée par un proche de Joseph Kabila.
L’UDPS a de grandes ambitions pour l’élection des gouverneurs à Kinshasa. Le parti de Félix Tshisekedi veut récupérer la gestion de la capitale dirigée depuis 2007 par André Kimbuta, un cadre du PPRD, le parti de Joseph Kabila.

L’UDPS aligne alors Laurent Batumona comme candidat. Député, populaire, il est accompagné d’un colistier tout aussi populaire : Gécoco Mulumba. Bénéficiaire d’une grâce présidentielle, il est fraîchement sorti de prison et est candidat vice-gouverneur.

Le camp Kabila ne veut pas non plus lâcher Kinshasa. Le PPRD positionne Gentiny Ngobila comme candidat. C’est un homme d’affaires qui est également connu dans le milieu sportif après son passage à la tête du comité de direction du DCMP, l’un des deux plus grands clubs de football de Kinshasa.

Gentiny Ngobila se mesurera également à d’autres candidats de sa famille politique qui se sont présentés en indépendants. C’est le cas également du candidat Magloire Kabemba ou encore de Déo Kasongo. Pareil pour le candidat Herman Mboyo, très connu dans le monde sportif.

Il y a également Raphaël Kibuka, membre du Mouvement de libération du Congo, le MLC de Jean-Pierre Bemba. Il s’est présenté en indépendant et compte bien déjouer les pronostics.

Source: RFI

Please follow and like us:
error

Pin It on Pinterest