Que faire face à une rivale komian?

J’ai rencontré Roger quand nous avions 15 ans au groupe de prière. De là, une amitié sans faille s’est créée et je m’imaginais déjà mariée et mère de ses enfants. Les membres de l’Eglise l’appelaient mon mari et nous guidait dans la relation.
Eventuellement, ça n’a pas tardé pour qu’on sorte ensemble mais en se promettant d’attendre le mariage pour avoir des rapports sexuels. Après notre bac, il est allé étudier à l’extérieur tandis que moi je suis restée au pays. Et nous nous sommes promis fidélité.
Etant resté au pays pour mes études, j’ai fait la connaissance d’Awa et très vite nous sommes devenues les meilleures amies de l’université. Je lui parlais beaucoup de Roger et quand l’occasion se présentait, elle parlait également à Roger au téléphone. Mais à la longue j’ai découvert qu’Awa n’était pas la fille simple et lumineuse que je connaissais. En effet elle avait été initiée très jeune à de pratiques dans son village. Elle m’avait expliqué qu’elle était destinée à succéder à la prophétesse du village et à ne jamais se marier. Elle devait juste se servir des hommes pour accroitre son pouvoir. Chaque homme entrant dans vie aurait une vie misérable. En étant fervente chrétienne, j’ai essayé tant bien que mal à lui faire savoir que si elle suivait Jésus elle pouvait se défaire de tous ces liens. Elle a donc commencé à me suivre à l’Eglise. Elle participait à nos activités et nos prières.
Cinq ans plus tard, mon fiancé Roger m’avait annoncé, qu’il rentrait définitivement au pays et qu’il avait l’intention de m’épouser. Il avait déjà informé nos parents et je planais sur un petit nuage. Pour lui faire une surprise, j’ai organisé avec l’aide de ma meilleure amie et ma sœur Awa, une fête pour célébrer l’arrivée de mon fiancé Roger. Ce jour la fut le meilleur jour de ma vie, nos familles et amis étaient tous présent. Awa a rencontré Roger et sur le champ ils s’appelaient mon beau et ma belle. Les semaines à venir furent pleine d’émotions car je préparais mon mariage. Mais une semaine avant le mariage je trouvais mon fiancé très distant. A la veille du mariage Roger était introuvable. Panique, on a essayé d’appeler ses amis mais rien. Eventuellement, Roger me fait comprendre qu’il a rencontré quelqu’un qu’il aime et que cette personne n’était pas moi.
A cet instant précis, ma vie a chamboulé, j’ai senti quelque chose mourir à l’intérieur de moi. Je voulais savoir qui était cette femme qui avait pu m’arracher mon amour Roger. Ma meilleure amie Awa a tenté tant bien que mal de me consoler et pour noyer mon chagrin et la honte j’avais décidé d’aller m’installer à l’intérieur du pays. J’avais coupé les liens avec presque tout le monde, et je n’ai même pas pu faire attention à la distance que mon amie Awa avait mise entre nous. Je m’étais refugiée dans une vie de prière et de foi.
Six mois, plus tard, je reçois un appel d’un ami de l’église, m’annonçant le mariage de Roger et Awa dans un mois. Ce fut comme un deuxième coup de poignard. Je demandais à Dieu qu’est-ce que j’avais pu bien faire pour mériter cela. J’ai appelé Roger pour qu’il puisse me confirmer de lui-même mais il n’a pas eu la décence de décrocher. Donc je me suis repliée Awa. Elle décrocha et me dit que pour avoir été une amie à l’Université elle allait me dire la vérité. La prophétesse de son village lui avait demandé de séduire Roger car il avait une étoile très puissante et elle avait besoin de son étoile pour devenir invincible. Elle avoua que son soudain intérêt au christianisme était calculé car elle attendait juste le moment propice pour mettre la main sur Roger et accomplir sa mission. Elle continua en disant que Roger ne m’aimait pas vraiment parce qu’elle n’a eu recours a aucun envoutement pour le séduire. Il est venu de lui-même. La prophétesse et Awa avaient comme plan de le réduire à néant à jamais et désorienter. Ensuite elle me dit qu’elle avait eu le temps de m’apprécier durant nos années à l’université et que j’étais quelqu’un de sincère et de vrai. Elle me conseilla de refaire ma vie ailleurs parce qu’elle ne pense pas que je sois assez forte spirituellement pour combattre leur secte et surtout elle ne voudrait pas s’en prendre à moi.
Que faire ? Ma foi chrétienne me dit de sauver Roger en voyant notre pasteur mais la colère que je ressens envers cette trahison me dit que ce n’est pas nécessaire ?
Qu’auriez-vous fait à ma place ?

Commentaires

Commentaires

 

Pin It on Pinterest