Près de 40 000 évacués face à l’avancée des flammes dans l’Ouest canadien

Près de 40 000 personnes sont obligées de tout abandonner face à la rage des flammes dans l’ouest du Canada, dans la province de la Colombie-Britannique. De gigantesques incendies ne cessent de progresser depuis plusieurs jours, malgré le travail de 3 000 pompiers, venus de tout le pays. 200 hélicoptères sillonnent aussi le ciel de cette région, l’une des plus touristiques du pays, mais manifestement, cela ne suffit pas.

Le Canada est prêt, au besoin, à faire appel à d’autres pays. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Sécurité publique, car dit-il c’est la plus grande évacuation de l’histoire de la Colombie-Britannique.

Depuis le 7 juillet, la province a déclaré l’état d’urgence et se bat inlassablement contre ces incendies. Au départ, les feux qui ont pris par surprise des milliers de personnes étaient plus nombreux. Il y en a de moins en moins, 159 en ce moment, mais ce n’est pas pour autant une bonne nouvelle. Certains se sont rejoints pour former un brasier plus intense.

Les évacuations, elles, ne cessent d’augmenter. Près de 40 000 sinistrés ont déjà quitté leur domicile face à ces feux qui font rage. Une vague de forte chaleur et la sécheresse de la végétation expliquent ces incendies dans une région propice à ce genre de catastrophe naturelle.

Et sans compter les vents qui attisent les brasiers. Plus de 131 000 hectares seraient déjà partis en fumée. Côté météo, peu de perspective d’amélioration dans les prochains jours.

Source: RFI

Pin It on Pinterest