Pâques 2017: Le Cardinal Kutwa invite Pouvoir et Opposition à des « actes forts » pour la paix

Le Cardinal Jean-Pierre Kutwa a invité le pouvoir et l’opposition à engager des « actes forts » pour amener la paix à l’occasion de célébration eucharistique du jour de Pâques qu’il a présidée dimanche, à la Cathédrale Saint Paul d’Abidjan-Plateau.

« J’invite l’opposition comme le pouvoir a engagé des actes forts pour amener la paix véritable et non la paix factice », a déclaré le cardinal Kutwa.

Son éminence a souhaité que les prisonniers soient jugés et que le pardon leur soit accordé. Il a invité l’opposition à prendre sa part dans le développement du pays et non à s’opposer inutilement.

« Vous savez le Christ a été crucifié sur la croix, qu’est-ce qu’on pouvait faire de plus mal que ça ? Et sur cette croix, le mot qui sort de sa bouche, c’est pardon. Et ressuscité, je crois que ce mot doit retentir chaque fois en nous. Il faut qu’on se fasse un peu plus confiance », a-t-il souhaité.

La fête de Pâques, célébrée avec faste le dimanche dans les églises du monde entier, signifie selon les Saintes Ecritures, « Pessah » en hébreu qui veut dire « passage ». Elle est une fête juive qui commémore le miracle de la libération du peuple juif, sorti d’Égypte en traversant la Mer Rouge à pied sec, indique-t-on.

La Pâque chrétienne, tout en rappelant cet événement, célèbre le passage de la mort à la vie de Jésus, crucifié.

Source: AIP

Pin It on Pinterest