Ouverture à Abidjan de la 45è Assemblée parlementaire de la Francophonie

La 45è session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), prévue du 5 au 9 juillet 2019 à Abidjan, s’est ouverte officiellement lundi autour du thème « Parlements et renforcement de la démocratie » en présence de plus de 80 délégations.

Amadou Soumahoro, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, pays hôte, a appelé les institutions parlementaires à des « mesures législatives fortes et cohérentes » face aux « défis des temps nouveaux que sont les changements climatiques et les migrations ».
Il a invité également les parlementaires à tabler sur les attaques terroristes quotidiennes, la question du chômage des jeunes et la pauvreté. Et ce, selon les aspirations des populations, dans une allocution à l’ouverture des travaux plénières.

Selon M. Amadou Soumahoro, il faut « promouvoir et mettre en œuvre un parlementarisme nouveau qui s’adapte aux exigences d’un monde de plus en plus complexe ». C’est pourquoi les parlementaires sont appelés à trouver un compromis entre les intérêts opposés et les espérances de leurs collectivités.

François Paradis, président sortant, a fait savoir que la plus-value des actions de l’organisation parlementaire réside dans sa capacité à se pencher sur les situations des populations, le renforcement des capacités des députés et l’instauration de l’Etat de droit.

Présent à l’ouverture des travaux, le vice-président ivoirien Kablan Duncan, représentant le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara, a relevé que l’un des rôles de l’institution parlementaire est le renforcement de la démocratie qui devrait consolider la stabilité et la paix.

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Amadou Soumahoro, seul prétendant à la présidence de l’organisation, et dont la candidature a été déjà « actée » par ses pairs à huis clos, devrait être porté officiellement mardi à la tête de l’APF, à l’issue d’une élection.

M. Amadou Soumahoro, a été « élu à l’unanimité (par ses pairs et les chefs de délégation) président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie », a révélé vendredi Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale sénégalaise, à l’issue d’une audience avec Alassane Ouattara, à Abidjan.

Tunis, le capitale de la Tunisie devrait accueillir la 46e session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, après la session d’Abidjan qui consacrera le renouvellement des instances de l’organisation.

Source: APA

Please follow and like us:
error

Pin It on Pinterest