Nokia attaque en justice, Apple plie et signe un accord

L’entreprise finlandaise a réussi à faire plier le géant américain après une plainte déposée pour le viol de 32 brevets.

En décembre 2016 Nokia, propriété de Microsoft, annonçait l’attaque en justice d’Apple. En cause ? 32 brevets déposés par Nokia dans le domaine des technologies de télécommunication, que la pomme aurait violés sans demander l’avis du constructeur finlandais. Apple avait aussitôt répondu en supprimant tous les produits Withings de son catalogue en ligne et de ses magasins physiques. Withings est une entreprise française rachetée par Nokia quelques mois avant l’attaque en justice, elle est spécialisée dans les produits dédiés à la santé, avec des trackers d’activités, mais également des thermomètres, des pèses-personne et même des tensiomètres connectés.

Quand l’adversaire devient partenaire

Mais revenons au grand duel qui oppose Nokia et Apple. Les deux partis s’étaient engagés dans une guerre juridique de plusieurs mois, pour finalement arriver à un accord plutôt surprenant.

Apple s’est plié aux exigences de Nokia en signant un accord de licence pour les brevets concernés. Concrètement, Apple versera une somme d’argent inconnue à l’entreprise finlandaise pour pouvoir continuer à utiliser ses brevets. L’accord courra sur plusieurs années, là encore, pour une période inconnue.

Apple va également remettre tous les produits de Withings à ses différents catalogues. Mieux encore, les deux entreprises ont annoncé l’arrivée d’une coopération dans le domaine de la santé. Une meilleure implémentation des produits dans le logiciel d’Apple, ou même un développement commun d’un produit ou une plateforme ? Les deux entreprises étant très actives dans ce domaine, et faisant de très bons produits, il n’est que positif de les voir s’allier pour avancer dans un secteur aussi important que celui de la santé.

Pin It on Pinterest