Mamadou Koulibaly attaque encore le franc CFA

Le professeur Mamadou Koulibaly est connu pour être un farouche détracteur du franc CFA. L’ancien président de l’ Assemblée nationale a toujours exposé ses griefs contre la monnaie commune à 14 pays d’Afrique. Pour le fondateur de LIDER (Liberté et démocratie pour la République, parti d’opposition), cette monnaie est un véritable frein au développement économique du continent africain. Le transfuge du Front populaire ivoirien (FPI) mène plusieurs actions pour la disparition du franc CFA.

« Organisez le débat sur le franc CFA et invitez-moi. Peu importe le format. À l’Université avec les chercheurs de haut niveau, locaux ou internationaux. Ailleurs, en ville avec les commerçants, transporteurs, industriels, banquiers, syndicats ou autres… Si vous êtes demandeur, faites. Je suis disponible », déclarait Mamadou Koulibaly, fin février 2019. Le professeur d’économie réagissait aux propos qu’avait tenus Alassane Ouattara le 15 février 2019, après une rencontre avec Emmanuel Macron, à l’Élysée.

En effet, interrogé sur la question de la survie du franc CFA, l’ex-directeur général du Fonds monétaire international a déclaré ne pas comprendre ce « faux débat ». « Le franc CFA est notre monnaie, c’est la monnaie de pays qui l’ont librement choisie, depuis l’indépendance dans les années 60. Elle est solide, elle est appréciée, elle est bien gérée. Nous sommes très très heureux d’avoir cette monnaie qui est stabilisante », avait laissé entendre le numéro un ivoirien.

Mamadou Koulibaly a décidé de ne rien lâcher dans son combat contre le franc CFA. Ainsi, apprend-on auprès de LIDER, que le professeur animera une conférence le jeudi 26 septembre 2019 à l’auditorium du Goethe-Institut à Abidjan, dans le cadre de la série “Nord-südlicher Divan ”. Mamadou Koulibaly s’exprimera sur « Le franc CFA, l’ECO, la zone de libre-échange continentale : contraintes et perspectives ». Les organisateurs précisent que la conférence est gratuite et ouverte dans la limite des places disponibles.

À l’annonce de la création d’une nouvelle monnaie, ECO, Mamadou Koulibaly ne s’est pas montré enthousiaste. Le maire d’Azaguié, sud de la Côte d’Ivoire, a vivement dénoncé l’attitude des chefs d’État africains. « Le président Ouattara arrive à Paris, nous explique qu’aucune monnaie ne sera sacrifiée. Le CFA va s’appeler ECO et que les pays qui sont prêts, vont y entrer tout de suite. Et ceux qui ne sont pas prêts vont venir. D’ailleurs, ceux qui sont prêts sont les pays de l’UEMOA, les pays du CFA eux sont déjà prêts; donc vont commencer. On va juste changer l’appellation du CFA, on va l’appeler ECO et plus tard, les autres vont intégrer. Aucune monnaie ne sera sacrifiée, mais les autres vont intégrer », affirmait Mamadou Koulibaly dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Source: Afrique sur 7

 

Please follow and like us:
error

Pin It on Pinterest