L’obésité, « facteur déclencheur de cancer chez les femmes »

L’obésité devrait dépasser le tabagisme en tant que principale cause de cancer évitable chez les femmes britanniques d’ici 2043, selon un rapport de Cancer Research UK.

Actuellement, 12 % des cancers chez les femmes sont liés au tabagisme et 7 % à l’embonpoint et à l’obésité.

Mais avec le nombre de fumeurs en baisse et les taux d’obésité qui devraient augmenter, l’organisme estime que cet écart disparaîtra dans 25 ans.

Les données prévoient que les tendances actuelles se poursuivront.

Selon les prévisions de Cancer Research UK, d’ici 2035, 10 % des cancers chez les femmes (environ 25 000 cas) pourraient être liés au tabagisme et 9 % (environ 23 000 cas) à un excès de poids.

A lire aussi : Vers la hausse des décès causés par le cancer

Et d’ici 2043, si ces tendances se poursuivent, le surpoids et l’obésité pourraient être liés à encore plus de cas de cancer que le tabagisme chez les femmes.

Prévention du tabagisme
Bien que l’obésité soit plus fréquente chez les hommes, on pense que l’obésité chez les femmes est un facteur plus important de cancer que le tabagisme.

Le rapport indique que les types de cancer liés au tabagisme comprennent la leucémie myéloïde aiguë, le poumon, la vessie, l’intestin, le col utérin, le pancréas et l’estomac.

Les cancers liés au surpoids ou à l’obésité comprennent les intestins, la vésicule biliaire, les reins, le foie, le sein, les ovaires et la thyroïde.

Le professeur Linda Bauld, spécialiste de la prévention de Cancer Research UK, a déclaré que le gouvernement devait tirer les leçons de la prévention du tabagisme pour réduire le nombre de cancers liés au poids.

Elle rappelle que les personnes en excès de poids durant l’enfance sont cinq fois plus susceptibles d’être en excès de poids à l’âge adulte.

Source: BBC Afrique

Please follow and like us:

Pin It on Pinterest