L’épouse de l’émir de Dubaï demande protection à la justice britannique

L’une des épouses de l’émir de Dubaï, la princesse Haya, qui avait fui les Émirats arabes unis début juillet pour se réfugier à Londres, a demandé mardi la protection de la justice britannique. La fille du défunt roi Hussein de Jordanie s’est également présentée devant le juge aux affaires familiales de la Haute Cour de justice de Londres pour réclamer la tutelle de ses enfants.

Cela faisait des semaines que la princesse Haya attendait cette audience devant la Haute Cour de justice de Londres, à laquelle seule la presse britannique a été autorisée à assister. La justice doit se prononcer sur la demande de protection réclamée par la sixième épouse de l’émir de Dubaï Mohammed ben Rached al-Maktoum contre un mariage forcé, qui pourrait concerner un des enfants du couple.

La princesse Haya a également demandé une mesure de protection contre des brutalités et réclamé la tutelle de ses enfants, une fille de 11 ans et un garçon de 7 ans. Selon un communiqué conjoint publié plus tôt au mois de juillet par la princesse et le souverain, « ces procédures concernent le bien-être des deux enfants issus de leur mariage et ne concernent pas une question de divorce ou de finances ».
Le départ précipité de la princesse, fille du défunt roi Hussein de Jordanie, avait défrayé la chronique au Moyen-Orient. Plusieurs observateurs évoquent aujourd’hui le sort de l’une des filles du souverain émirati qui avait fui en mars 2018 et dénoncé les mauvais traitements que lui aurait infligés son père. Elle a depuis été ramenée à Dubaï.

Source: RFI

Pin It on Pinterest