Le cyclone Enawo balaye Madagascar

Le cyclone Enawo a touché les côtes malgaches mardi midi 7 mars. Trois personnes sont mortes noyées, dont deux enfants à Maroantsetra et un adulte à Mananara Nord, d’après un bilan provisoire du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes. Le cyclone a poursuivi sa course à une vitesse de 166km/h avec des rafales allant jusqu’à 232 km/h. Et les autorités ont appelé les habitants à rester vigilants.

Pour l’heure, c’est le district de Maroantsetra, dans le nord-est de la Grande île, qui a été le plus touché. « 468 personnes déplacées, trois morts dont deux enfants, quatre écoles endommagées et six blessés à la suite d’un glissement de terrain », a indiqué le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) dans un communiqué.

Mais ce bilan reste encore provisoire. Formé dans l’océan Indien, le cyclone Enawo a frappé mardi à la mi-journée les côtes nord-est de Madagascar, dans la région d’Antalaha. Des pluies diluviennes et des vents soufflant en rafales jusqu’à 290 km/h ont balayé le pays. Sur les réseaux sociaux, des vidéos montrent des arbres malmenés par les bourrasques de vents et des rues désertes inondées.

Les autorités ont décrété « l’alerte rouge » aux vents et aux inondations pour toute la moitié nord du pays, touchée par le cyclone.

Voir l’image sur Twitter


 

Lundi, le BNGRC avait appelé les habitants des zones menacées à quitter les bas quartiers et à faire des stocks d’eau et de nourriture.

Jusqu’à 700 000 personnes pourraient être affectées par le passage du cyclone, a précisé la Croix-Rouge.

Selon le dernier bulletin de Météo Madagascar publié mardi à 13h TU, Enawo continuait à se déplacer vers le sud de la Grande Île en direction de la capitale, qu’il devrait atteindre dans la journée de mercredi.

Source: RFI

Please follow and like us:

Pin It on Pinterest