Le coronavirus va-t-il plomber l’Euro de football?

Les grandes compétitions sont à l’arrêt dans le monde du sport et l’on se demande ce qu’il va advenir de l’Euro de football qui doit débuter le 12 juin. L’UEFA s’apprête à trancher. Ce mardi, la confédération européenne réunit ses 55 membres en visioconférence. Ses décisions sur un éventuel report de l’Euro et sur la Ligue des champions sont très attendues.

« Le coup d’envoi de l’Euro sera donné le 12 juin 2020 à Rome. » Ainsi parlait l’UEFA il y a seulement deux semaines, refusant d’envisager le scénario du pire.

Depuis, le coronavirus a forcé la plupart des compétitions à se mettre en pause sur le continent – et partout ailleurs.

Plus question de tergiverser, il faut repenser le calendrier. L’hypothèse qui tient la corde serait un report de l’Euro. Le championnat d’Europe des nations serait repoussé d’un an ou peut-être seulement à l’automne prochain, à moins qu’il ne soit joué en janvier 2021, en même temps que la CAN.

Libérer de l’Euro, il serait possible de pouvoir terminer la Ligue des champions une fois passée l’épidémie. Jouer les derniers huitièmes de finale, puis trouver une formule accélérée pour les quarts de finale, sur un seul match par exemple avant de finir par un tournoi à quatre à Istanbul, la ville qui accueillera la finale.

Avec ses membres ce mardi, l’UEFA discutera aussi des championnats nationaux actuellement suspendus. Pour de nombreuses fédérations, la priorité numéro 1 est de boucler la saison entamée, même s’il faut programmer beaucoup de journées en peu de temps.

Mais si les championnats ne peuvent aller à leur terme, l’UEFA souhaite qu’une même règle s’applique partout. Les classements actuels décideraient des qualifications pour les prochaines Coupes d’Europe et donneraient les titres de champion à Liverpool, au Barça, à la Juve, au Bayern et au PSG.

Source: RFI

Please follow and like us:

Pin It on Pinterest