Le burkini à l’aquaclub: Bertrand dénonce une atteinte à « la laïcité »

Le port du burkini est désormais autorisé dans un centre aquatique de Fort-Mahon (Somme), décision prise sur demande du Défenseur des droits pour mettre fin à une « discrimination », mais dénoncée comme une atteinte à la « laïcité » par le président de région Xavier Bertrand.

Confirmant une information du Courrier Picard, Stéphane Hausselier, le président du syndicat mixte Baie de Somme-Grand littoral picard qui gère l’établissement a déclaré jeudi soir à l’AFP que cette tenue de bain y était dorénavant acceptée.

Cette décision, sur requête du Défenseur des droits Jacques Toubon, de permettre aux femmes de fréquenter l’aquaclub de Belle Dune avec ces tenues de bain islamiques couvrant les cheveux et le corps a provoqué un tollé, le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand (ex-LR), y voyant notamment une atteinte à « la laïcité ».

« Xavier Bertrand m’a indiqué ce soir que notre décision était contraire à la charte de la laïcité édictée par la région. On m’avait dit que le port du burkini était autorisé ailleurs… Peut-être n’a-t-on pas mesuré ce qu’on faisait et qu’on a pris une décision trop hâtive. Si on a fait une erreur et qu’il faut faire du rétropédalage, je le ferai naturellement », a indiqué M. Hausselier, par ailleurs conseiller départemental divers droite (ex-LR) de la Somme.

En août 2016, deux clientes s’étaient vu refuser l’accès en burkini à ce centre aquatique pour des raisons d’hygiène. Estimant avoir été victime de « discrimination fondée sur la religion », l’une d’elles a saisi le Défenseur des droits, qui lui a donné raison.

Source: BFMTV

Please follow and like us:
error

Pin It on Pinterest