La zone euro va débloquer 8,5 milliards d’euros pour la Grèce

Les ministres des Finances de la zone euro ont trouvé ce jeudi un accord pour un nouveau versement à la Grèce. Le FMI, de son côté, devrait finalement participer au plan d’aide.

Les ministres des Finances de la zone euro se sont entendus ce jeudi sur le versement à la Grèce d’un nouveau prêt de 8,5 milliards d’euros.

L’accord conclu jeudi soir au Luxembourg, qui ne faisait guère de doute étant donné l’optimisme unanime affiché avant la réunion, constitue un véritable soulagement pour la zone euro.

Il permet de relancer enfin le troisième plan d’aide au pays de 86 milliards d’euros, signé en juillet 2015, qui patinait depuis des mois, à cause de divergences entre des membres de la zone euro -essentiellement l’Allemagne – et le FMI.

Le FMI devrait participer au plan d’aide

Le nouveau déboursement accordé à la Grèce lui permettra de rembourser in extremis plus de 7 milliards d’euros de créances dues en juillet, repoussant le risque d’une crise estivale.

Christine Lagarde a immédiatement annoncé son intention de proposer à son institution de participer aux côtés de la zone euro à ce plan d’aide, mettant fin à des mois de désaccords sur cette question.

« J’aimerais annoncer mon intention de proposer au Conseil d’administration du FMI » d’approuver de cette participation, a-t-elle dit dans un communiqué.

« Nous avons réussi a trouver un accord global qui va permettre à la Grèce de tourner la page d’une période si difficile », s’est quant à lui réjoui le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici.

Y.D. avec AFP

Pin It on Pinterest