La pandémie de Covid-19 pèse toujours très lourd sur le secteur du tourisme

Selon l’Organisation mondiale du tourisme qui tiendra cette semaine son assemblée générale à Madrid, le secteur pourrait perdre encore 2 000 milliards de dollars cette année. Malgré une nette amélioration au troisième trimestre, les arrivées de touristes devraient rester très inférieures à 2019.

Près de 70 à 75% d’arrivées de touristes internationaux de moins qu’avant la pandémie. C’est ce que prévoit pour cette année l’Organisation mondiale du tourisme. Pourtant, les chiffres du troisième trimestre étaient relativement encourageants car ils étaient en augmentation de 58% par rapport à juillet-septembre de 2020. Les voyages internationaux sont cependant restés nettement moins nombreux qu’en 2019 avec une baisse de 64%.

La meilleure performance du troisième trimestre par rapport au début de l’année cache aussi des disparités régionales. L’Europe du sud, les Caraïbes, l’Amérique du Nord et l’Amérique centrale ont tiré leur épingle du jeu. L’Afrique a, au contraire, vu arriver 75% de touristes en moins au troisième trimestre par rapport à la même période de 2019.

La reprise est, quoiqu’il en soit, « fragile ». Des taux de vaccination inégaux, un nouveau variant, comme potentiellement l’Omicron, la pression économique et la flambée des cours du pétrole pourraient encore la freiner.

Source: RFI

Pin It on Pinterest