Kaboul: un kamikaze se fait exploser dans une mosquée chiite bondée

Une mosquée chiite a été visée jeudi soir par un attentat-suicide dans l’ouest de Kaboul. Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque. Trois civils et un policier ont été tués, et huit autres personnes blessées, selon le ministre de l’Intérieur. Les attaquants se sont fait exploser dans la cuisine de la mosquée après que la police leur a interdit l’accès de l’édifice principal où étaient massés les fidèles, selon le ministre.

Avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali

ll est 19h, heure locale, quand un kamikaze fait exploser sa charge d’explosif dans la cuisine attenante à la salle de prière de la mosquée Al-Zahra dans le quartier à majorité chiite de Dashte Barchi. A l’intérieur, les fidèles, nombreux, célèbrent la nuit du pouvoir, observée la 21e nuit du ramadan.

L’explosion est suivie de tirs avant que les forces de police n’arrivent sur place. Un deuxième insurgé est rapidement abattu par un garde, selon les médias locaux. Des témoins évoquent la présence d’un troisième homme armé, mais les autorités ne confirment par l’information.

La minorité chiite est régulièrement visée par l’organisation Etat islamique. En novembre dernier, le groupe armé avait revendiqué une attaque contre une autre moquée chiite à Kaboul qui avait fait 30 morts. Il y a un an, c’est une manifestation pacifique de la communauté chiite hazara qui avait été la cible d’un attentat suicide tuant 80 personnes.

Source: RFI

Pin It on Pinterest