JO 2024: la commission d’évaluation du CIO en visite à Los Angeles

La commission d’évaluation du Comité international olympique (CIO) est arrivée mardi 9 mai à Los Angeles. Elle y reste jusqu’à vendredi avant de s’envoler vers Paris. Son rapport sera publié le 5 juillet prochain. Avant de commencer à travailler, la délégation et certains journalistes ont pu rencontrer l’animateur de télévision Jimmy Kimmel, que le monde entier a découvert lors de la cérémonie des Oscars cette année.

Cela ne peut pas faire de mal de rappeler à la délégation que beaucoup de stars vivent à Los Angeles. Elle va aussi assister à un match de baseball et à un dîner à Beverly Hills. Mais les 14 membres de la commission d’évaluation sont néanmoins là pour travailler.

Mercredi, ils visiteront une partie des sites qui accueilleraient les Jeux. 80 % des infrastructures sont déjà prêtes mais elles sont aussi réparties à travers la ville. Entre le stade du Rose Bowl à Pasadena et le centre nautique à Long Beach, il y a 50 km et beaucoup de bouchons.

Des bouchons que la délégation va découvrir en conditions réelles, puisque Los Angeles n’a pas le droit de fournir d’escorte, selon les règles du CIO. Jeudi, la délégation visitera le Coliseum, stade qui a accueilli les Jeux de 1932 et 1984, avant une grande conférence de presse vendredi.

Rencontre avec le maire

Eric Garcetti porte cette candidaturedepuis le début. Au départ, c’est Boston qui avait été choisi pour représenter les Etats-Unis en 2024 mais les habitants s’y sont opposés. Et Garcetti en a profité pour prendre le relais. Le démocrate a dû convaincre son conseil municipal de le suivre. C’est un maire charismatique, le sourire toujours accroché au visage, très à l’aise devant les caméras.

Accessoirement, c’est quelqu’un de brillant, pianiste émérite et parlant couramment espagnol. Il sait aussi obtenir ce qu’il veut sans forcément l’imposer. Il fera usage de tout son charme auprès de la délégation, on peut en être sûr. Et puis, son discours d’ouverture, sur l’immigration notamment, colle à l’esprit olympique.

Encore peu d’effervescence à L.A

En février, un sondage estimait à 88 % le soutien des habitants à la candidature. Un groupe d’opposition vient tout juste de se former mais reste à la marge. Mais beaucoup considèrent que 2024, c’est encore très loin et il se passe énormément de choses aux Etats-Unis sur le plan sportif et culturel.

Les play-offs de la NBA sont en cours, la saison de baseball bat son plein. Et jusqu’ici, la candidature de LA 2024 a plutôt fait profil bas. Cela devrait changer dans les jours qui viennent avec cette visite. On commence à voir par exemple des affiches du logo LA 2024 dans les rues.

Source: RFI

Pin It on Pinterest