Grèce: les pompiers tentent de venir à bout de l’incendie sur l’île d’Eubée

Près de 400 pompiers et des bombardiers d’eau de l’Union européenne étaient déployés jeudi en Grèce pour venir à bout d’un incendie qui ravageait pour le troisième jour consécutif une précieuse réserve naturelle sur l’île d’Eubée.

« Nous sommes plus optimistes aujourd’hui parce que les vents se sont apaisés », a déclaré à la télévision publique ERT Yiorgos Kostopoulos, responsable de la protection civile de l’île située à une centaine de kilomètres au nord-est d’Athènes.

Les pompiers sont parvenus à cantonner le feu dans un ravin près du village de Platana, soutenus par une centaine de camions, neuf hélicoptères et neuf avions dont deux venus d’Italie et un d’Espagne. « Nous faisons tout notre possible pour créer de nouvelles défenses contre le feu près du village », a poursuivi M. Kostopoulos. On pouvait voir une pelleteuse creusant une tranchée derrière lui.

L’incendie, qui n’a pas fait de victime, a touché la forêt d’Agrilitsa, une forêt de pins unique, causant des dégâts inestimables dans cette réserve naturelle de 550 hectares. « La forêt a été ravagée », a affirmé à TV Open le responsable de la communauté locale Dimitris Yiannoutsos. Le feu a démarré tôt mardi sur l’île, la deuxième île grecque par la taille après la Crète, entraînant l’évacuation de quatre villages, dont Platana.

Le commissaire européen à l’Action humanitaire, le chypriote Christos Stylianides, a qualifié mercredi à Athènes d’« exemplaire » la mobilisation des forces grecques et évoqué une « solidarité européenne tangible ». À la demande d’Athènes, l’Union Européenne a mobilisé ses moyens du mécanisme rescUE. La Grèce a été touchée ces derniers jours par une série d’incendies sous l’effet combiné de températures caniculaires, de vents violents et de la sécheresse.

Source: RFI

Pin It on Pinterest