France: plus de 7000 hectares brûlés dans le Sud-Est et en Corse

Les incendies ont déjà détruit plus de 7000 hectares dans le sud-est de la France et en Corse. Plus de 10000 personnes ont été évacuées la nuit dernière de la commune de Bormes-les-Mimosas, dans le Var, une zone touristique qui voit sa population presque tripler en cette période estivale. Des centaines de personnes s’apprêtent à passer une deuxième nuit dans un gymnase ou à la belle étoile. Le Premier ministre Edouard Philippe a survolé les collines en feu.

Le gymnase Pierre Quinon est l’un des trois centres d’urgences qui accueilleront cette nuit, une fois de plus, les personnes évacuées. Jusqu’à 1 500 personnes sont attendues ici entre le gymnase, et le lycée juste à côté, et des centaines de lits de camp ont été dépliés dans les salles de classe et même dans le réfectoire. Des matelas sont aussi posés à même le sol partout dans le gymnase, car on attend encore de nombreuses personnes, rapporte notre envoyé spécial à Bormes-les-Mimosas, Pierre Olivier.

Le feu se dirige maintenant vers un autre quartier de Bormes-les-Mimosas qui pourrait être évacué à son tour dans la soirée ou dans la nuit. Pour l’instant,cela dépend de la progression du feu et du vent, le Mistral, qui souffle assez fort. De leur côté, les vacanciers prennent leur mal en patience. Certains sont là depuis plus de 18 heures avec des enfants très jeunes. Ils sont arrivés sans aucune affaire, puisqu’ils ont tout laissé dans les campings ou dans les maisons. Et la protection civile distribue des t-shirts, du gel douche et bien sûr de quoi se restaurer.

L’ambiance est encore assez décontractée. Chacun salue l’organisation des secours et le travail des pompiers. On sent néanmoins de l’inquiétude et une pointe d’appréhension, car une fois le feu maîtrisé, il faudra retourner dans les campings et habitations, et viendra alors le moment de constater les dégâts. Pour l’instant, c’est une nuit dans le gymnase, ou à la belle étoile pour avoir plus frais, qui attend les personnes évacuées.

Mais face à la situation, l’entreaide entre particuliers s’organise aussi. Afin d’éviter à des familles de passer une deuxième nuit dans le gymnase et en hébergement d’urgence, des résidents ont proposé d’accueillir chez eux des personnes évacuées.

“Ça fait chaud au cœur que des gens, comme ça, qui nous connaissent pas nous aident, nous hébergent comme ça, un nuit. C’est vraiment gentil.”Des résidents accueillent des familles dans le besoin.

Edouard Philippe survole les collines en feu

Le Premier ministre Edouard Philippe, qui a survolé les collines en feu à Bormes-les-Mimosas, a déclaré dans la soirée : « La situation est encore intense si on regarde le nombre de feux en cours dans la région, elle s’améliore, mais je reste prudent, car il y aura encore des départs de feu demain ».

« Admiration et courage pour celles et ceux qui luttent sans répit contre le feu qui ravage certains de nos territoires », a tweeté le président Emmanuel Macron, en adressant son « plein soutien à celles et ceux obligés de quitter leur domicile menacé ».

“Le premier jour est difficile où malgré la lutte, les gens se rendent comptent que le feu gagne du terrain. Aujourd’hui on arrive à faire régresser le feu et psychologiquement c’est important”.

Le département voisin des Bouches-du-Rhône et l’île de Corse font également face à plusieurs feux. Un canadair italien est arrivé hier dans la région pour soutenir les secours français.

Source: RFI

Pin It on Pinterest