Football: Manchester City sacré champion d’Angleterre

Grâce à sa victoire sur la pelouse de Brighton (1-4) ce dimanche 12 mai 2019, Manchester City conserve son titre de champion d’Angleterre, le sixième de son histoire au terme d’une bataille magnifique avec Liverpool.

Ils ont tremblé 20 minutes avant de marquer le but du sacre. Pendant 20 minutes, Manchester City a cédé provisoirement son trône à Liverpool qui devait l’emporter, ce dimanche 12 mai face à Wolverhampton et espérer un faux pas des Skyblues.

A Anfield, les Reds ont vite pris les devants grâce à leur buteur sénégalais Sadio Mané à la réception d’un centre contré (17e). Dix minutes plus tard, les supporters de Liverpool, les yeux rivés sur leur portable ont de nouveau exulté en apprenant l’ouverture du score de Brighton grâce à son attaquant Glenn Murray, sur corner (27e).

Mais, à l’image de cette saison complètement folle et indécise, Manchester City, secouée mais pas sonnée, a tout de suite égalisé par l’intermédiaire de l’inévitable Sergio Agüero, seul dans la surface (28e). Puis, le défenseur français Aymeric Laporte a remis les pendules à l’heure, de la tête sur corner (37e). Juste avant la mi-temps, les hommes de Pep Guardiola ont repris la tête de la Premier League sans jamais plus la perdre après 20 minutes de frisson.

Manchester City hors catégorie

Comme un symbole de la puissance de l’effectif de City, c’est l’Algérien Riyad Mahrez, souvent remplaçant cette saison mais titulaire ce dimanche, qui a délivré le champion en titre d’une frappe à 20 mètres dans la lucarne (63e). Puis Ilkay Gündogan est venu sceller la victoire des Citizens sur un modèle de coup franc (72e). Pep Guardiola pouvait souffler et tranquillement savourer une fin de match bien maîtrisée.

Ce titre, le quatrième en huit ans pour Manchester City, vient clôturer une saison qui restera dans les annales du championnat anglais. La bataille avec Liverpool aura duré jusqu’à la dernière journée comme en 2011-2012 où le sacre de City s’était joué à la différence de buts avec le rival United.

Il vient également achever une série de quatorze succès consécutifs lors du sprint final.

Liverpool, perdant magnifique

Mais c’est souvent à la qualité de l’adversaire que l’on mesure le poids d’un trophée. Si Manchester City n’avait pas été hors catégorie en inscrivant 95 buts cette saison, Liverpool aurait pu être champion, 19 ans après. Les Reds, vainqueurs 2-0 face à Wolverhampton ce dimanche, comptent 97 points. Aucun dauphin n’a fait mieux dans l’histoire de la Premier League.

Mais Liverpool a manqué le tournant de la saison : le club de la Mersey avait une avance de sept points avant de perdre leur seul match de la saison sur la pelouse du futur champion le 3 janvier (2-1). Les hommes de Jürgen Klopp ont ensuite perdu ce titre qui leur tendait les bras en concédant un match nul à Manchester United (0-0) fin février après avoir cédé quatre points en quelques jours fin janvier contre Leicester (1-1) et à West Ham (1-1).

Manchester City en lice pour un triplé

En ne perdant qu’un match en Premier League en 2019, City a petit à petit grappillé son retard pour conserver son titre. Éliminé en quart de finale de la Ligue des champions par Tottenham, le club de Manchester est encore en lice pour un triplé domestique : après avoir déjà remporté la Coupe de la Ligue, ils disputeront la finale de Coupe d’Angleterre samedi 18 mai contre Watford.

De son côté, Liverpool aura largement de quoi se consoler avec la finale de la Ligue des champions face à Tottenham, le 1er juin.

Source: RFI

Please follow and like us:
error

Pin It on Pinterest