Donald Trump arrive à Bethléem en Cisjordanie pour des entretiens avec Mahmoud Abbas

Donald Trump a effectué mardi le court déplacement de Jérusalem en Cisjordanie occupée pour rencontrer le président Mahmoud Abbas soucieux d’exposer à nouveau le rêve palestinien d’Etat indépendant à un président américain qui n’a toujours pas précisé ses plans. Le président américain Donald Trump est arrivé mardi matin à Bethléem, a constaté une journaliste de l’AFP.

Donald Trump devait en outre s’exprimer, dans des déclarations à la presse prévues vers 9h45 heure belge, sur l’attentat qui a fait au moins 22 morts dans une salle de concert à Manchester en Grande-Bretagne, a indiqué la Maison Blanche.

Faire la paix, « peut-être pas aussi difficile »
Le président américain a été reçu par Mahmoud Abbas au palais présidentiel de Bethléem après avoir franchi en convoi par la route le mur érigé par Israël pour « se protéger » des attaques palestiniennes, et le non moins impressionnant checkpoint qui commande l’accès de Bethléem depuis Jérusalem.

Une grande banderole proclamant en anglais « la ville de la paix salue l’homme de la paix » a été tendue sur la route pavoisée de drapeaux américains menant à la ville, quadrillée par les forces de sécurité palestiniennes.

En Israël comme en Cisjordanie, celui qui ambitionne de présider à l’accord diplomatique « ultime » pourra se convaincre si, oui ou non, faire la paix « n’est peut-être pas aussi difficile que les gens le croient depuis des années », comme il l’a dit en mai devant Mahmoud Abbas à la Maison Blanche.

Mémorial de la Shoah
Lundi à Jérusalem, au côté du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, il semble en avoir rabattu. « On m’a dit que, de tous les accords, c’était l’un des plus durs, mais j’ai l’impression que nous finirons par y arriver. J’espère ».Dans l’après-midi, Donald Trump déposera une gerbe au mémorial de la Shoah à Jérusalem. Il prononcera un discours au musée d’Israël avant de s’envoler pour le Vatican.

Source: AFP

Pin It on Pinterest