Deux kamikazes de Boko Haram se font exploser au Cameroun

Deux kamikazes ont trouvé la mort dans un double attentat-suicide dans la localité de Kérawa (Extrême-nord) dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu’ils tentaient de s’infiltrer parmi la population dans ce village frontalier au Nigeria, a appris APA, lundi, de sources sécuritaires.

D’après les mêmes sources, les deux femmes-kamikazes bourrées de charges explosives et manifestement venues du Nigeria, ont tenté de s’infiltrer dans ce village aux environs de trois heures du matin.

Elles ont été stoppées net par les membres du comité de vigilance qui veillaient au grain, au point que « quand il leur a été demandé d’ôter les habits qu’elles portaient afin de mettre leur corps en évidence, question de s’assurer qu’elles ne portaient pas d’engins explosifs, elles ont refusé d’obtempérer » a-t-on expliqué.

Mieux, « une des deux kamikazes a tenté de s’approcher des membres du comité de vigilance qui ont aussitôt ouvert le feu. Une des femmes kamikazes a été grièvement touchée mais a réussi cependant à actionner sa charge explosive ».

En dehors des deux kamikazes, aucune autre victime n’a été enregistrée, alors que quelques personnes se trouvant a proximité des terroristes ont été légèrement blessées.

Depuis le mois de juin dernier, l’on note une recrudescence des attentats terroristes dans l’Extrême-nord du pays, avec une vingtaine de personnes tuées, d’où une psychose avec le début des pluies, où des membres de Boko Haram sont de plus en plus difficiles à maîtriser, rapporte une source sécuritaire.

Source: APA

Pin It on Pinterest