Décès de George Bizos, l’infatigable avocat et grand ami de Mandela

Infatigable militant des droits de l’Homme, l’avocat sud-africain George Bizos, est mort mercredi à l’âge de 92 ans. Il avait notamment défendu Nelson Mandela, dont il était devenu un proche.

La longue carrière de ce fin juriste est indissociable de l’histoire politique récente de l’Afrique du Sud. Pendant les années d’oppression de la majorité noire, cet avocat blanc défend de grandes figures militantes du Congrès national africain (ANC) qui lutte contre le régime d’apartheid. Quand le pouvoir blanc est sur le point de tomber, il participe à l’élaboration de la nouvelle Constitution démocratique du pays.

Et une fois l’apartheid aboli, il contribue à la mise en place de la Commission vérité et réconciliation, chargée d’enquêter sur les crimes politiques de l’ancien régime.

« Si George Bizos n’avait pas été avocat, il aurait été un acteur digne de recevoir un Oscar », avait estimé l’archevêque et prix Nobel de la Paix Desmond Tutu, à l’occasion de son 80ème anniversaire.

Amis pour la vie
Le juriste d’origine grecque rejoint en 1963 l’équipe d’avocats chargés de défendre une dizaine de hauts responsables de l’ANC, dont Mandela, lors du procès dit de Rivonia.

Les accusés sont poursuivis pour sabotage et encourent la peine de mort. La plupart seront, à la surprise générale, condamnés à la prison à vie.

Source: Jeune Afrique

Pin It on Pinterest