Côte d’Ivoire: une délégation des « démobilisés » à Abidjan

Une délégation de rebelles démobilisés venus de leur fief de Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire, était lundi à Abidjan afin de « discuter » de leur situation et rappeler leurs demandes de primes aux autorités, a déclaré leur porte parole, Diomandé Megbe.

« Nous rencontrerons des responsables de haut rang pour échanger sur nos différents problèmes », a indiqué Diomandé Megbé par téléphone à l’AFP.

Les 17 membres de la délégation doivent rencontrer en premier lieu le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, a précisé Hamed Koné, un ex-combattant resté sur place à Bouaké.

Les « démobilisés », qui avaient manifesté la semaine dernière, sont d’anciens rebelles qui n’ont pas été intégrés à l’armée, contrairement aux soldats qui s’étaient mutinés il y a une douzaine de jours à Bouaké et dans d’autres villes de Côte d’Ivoire pour obtenir le versement de primes.

Environ 6.000 « démobilisés » réclament 18 millions de francs CFA de primes (27.000 euros) chacun alors que les 8.400 soldats mutinés ont obtenu 12 millions de F CAF par tête (18.000 euros) après avoir mené deux mouvements en janvier et mai.

Les évènements de mai ont fait cinq morts dans les rangs des « démobilisés », dont quatre lors de la dispersion la semaine dernière de leur attroupement par les forces de sécurité à Bouaké.

Source: AFP

Pin It on Pinterest