Côte d’Ivoire : la BM injecte 162 milliards Fcfa dans le programme accès à l’électricité

Les autorités ivoiriennes viennent de signer un accord de financement avec la Banque mondiale pour un projet de distribution, transport et accès à l’électricité. Portant sur une enveloppe de 162 milliards de francs CFA, le projet a pour objectif de renforcer la capacité de transit des lignes et postes des réseaux de transport et de distribution d’électricité.

A Washington, la Côte d’Ivoire vient de signer un accord de financement avec la Banque mondiale (BM) portant sur un appui de 325 millions de dollars soit environ 162 milliards de francs CFA. L’accord a été signé par le ministre ivoirien de l’économie et des finances, Adama Koné à l’occasion d’une rencontre entre le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly et Makhtar Diop, le vice-président de la BM et est destiné au financement du projet de distribution, transport et accès à l’électricité (PDTAE).

Il s’agit d’un appui à 100% aux crédits facility de l’association internationale de développement (IDA) du Groupe de la BM au taux de 3% avec une maturité de 25 ans. Le PDTAE est prévu pour aboutir d’ici cinq ans et a pour objectif de renforcer la capacité de transit des lignes et postes des réseaux de transport et de distribution d’énergie. Il s’agira donc de fournir à la Côte d’Ivoire les moyens d’accroître la zone de couverture du PDTAE en énergie disponible et abordable.

Le PDTAE est un grand projet avec quatre composantes. Selon le gouvernement ivoirien, il s’agit de l’électrification rurale et l’accès à l’énergie, le renforcement de la capacité de transformation du réseau transport et la sécurisation de postes sources, l’extension, le renforcement et la réhabilitation des réseaux de distribution, le renforcement des capacités et la Supervision, les études et la gestion de projet.

A en croire le ministre de l’économie et des finances, le « développement et la remise à niveau des installations d’alimentation en vue de l’accès des populations à l’électricité partout en Côte d’Ivoire » est une priorité du président ivoirien Alassane Dramane Ouattara.

La BM poursuit son appui à la Côte d’Ivoire
Outre cet appui apporté au secteur énergétique, la BM a annoncé à cette rencontre avec le gouvernement un appui budgétaire compris entre 100 et 125 millions de dollars.

« Nous avons discuté sur les appuis budgétaires à apporter à la Côte d’Ivoire. Les discussions sont avancées et nous espérons dans les mois à venir libérer un appui budgétaire pour la Côte d’Ivoire pour faire face aux besoins de financements de l’économie ivoirienne. Le montant définitif n’a pas été arrêté, mais ça devrait se situer entre 100 ou 125 millions de dollars », a déclaré le vice-président de la Banque mondiale.
Selon lui, les relations entre la BM et la Côte d’Ivoire sont excellentes. Pour Makhtar Diop, cet état de fait s’est traduit par l’augmentation de l’allocation du cycle 18 de 21%.

En décembre 2016 passé, la BM avait déjà octroyé un crédit d’un montant de 75 millions de dollars au pays, destiné aux réformes des finances publiques et du secteur de l’éducation et de l’énergie.

Par Emmanuel Atcha

Source: La Tribune

Pin It on Pinterest