Côte d’Ivoire: dix ans après, le festival Coco Bulles revient

Dix ans après la dernière édition, Coco Bulles, festival international de dessin de presse et de la BD, renaît en Côte d’Ivoire de jeudi à samedi à Grand-Bassam avec la présence de nombreux dessinateurs internationaux.

Sont annoncés Plantu (France), Damien Glez (Burkina), Willis from Tunis, Odia (Sénégal) ou Uri Fink (Israël) et Khalil Abuarafeh (Palestine).

« Le dessin de presse est en train de couler (…) on en voit de moins en moins. Il fallait reprendre le combat », affirme Lassane Zohoré, un des organisateurs et fondateur de l’hebdomadaire de dessins Gbich, véritable institution en Côte d’Ivoire.

« On essaie de détendre la République », a-t-il rappelé, soulignant le soutien de « Cartooning for peace », l’association fondée par Plantu, qui rassemble des dessinateurs du monde entier. Les précédentes éditions avaient eu lieu en 2001, 2003 et 2007.

Débats, ateliers de formation, expositions, dédicaces, projection de dessins animés mais aussi parades, créations de fresques et interventions dans les écoles sont au programme des dessinateurs dans la station balnéaire touchée par un attentat jihadiste qui a fait 19 morts le 13 mars 2016.

Cartooning for peace avait vu le jour en 2006 après la fatwah lancée contre les dessinateurs danois qui avaient caricaturé le prophète Mahomet.

Source: AFP

Pin It on Pinterest