Athlétisme: Yohan Blake, le retour de «la bête» ?

Vainqueur avec la manière du 100 et 200m lors des Championnats d’athlétisme de Jamaïque, Yohan Blake entame une renaissance à 27 ans. Au moment où Usain Bolt prend sa retraite, il faudra compter sur « la bête » parmi les probables successeurs du roi incontesté du sprint.

En 2012 aux JO de Londres, il était LE principal adversaire de son compatriote Usain Bolt. Celui qui pouvait le faire trembler sur 100 et 200m. En 2016, à Rio, c’est à peine si on parlait de lui pour une finale aux épreuves de sprint. En 2017, le monde de l’athlétisme reparle de Yohan Blake, et c’est déjà une belle victoire pour le champion du monde 2011 souvent hors-piste ces cinq dernières années.

A 27 ans, Yohan Blake revit, en atteste son doublé 100/200 m avec la manière lors des Championnats de Jamaïque. En l’absence d’Usain Bolt, déjà qualifié pour les Championnats du monde 2017 de Londres (5-13 août) le dernier rendez-vous de sa carrière, Blake s’est comporté en patron.

« Continuer sur cette lancée »

Vainqueur vendredi 23 juin du 100 m en 9 sec 90/100e, soit le deuxième meilleur chrono de l’année, “The Beast” (la bête, en référence à son impressionnant gabarit), a dominé la finale du 200 m dimanche 25 juin. Avec son chrono de 19 sec 97/100e, il a nettement devancé Rasheed Dwyer (20.26) et Warren Weir (20.39) pour bondir à la 5e place du bilan mondial de l’année dominé par le Sud-Africain Wayde van Niekerk (19.84). « J’ai travaillé dur pour revenir à ce niveau, je veux continuer sur cette lancée », a insisté le champion du monde 2011 du 100 m, 4e sur la distance-reine l’été dernier à Rio.

Deuxième performer de l’histoire sur 100 m avec 9.69, derrière Bolt (9.58), Yohan Blake a été longtemps handicapé par ses blessures et aussi par sa peur de rechuter lors de ses retours. « Il a un problème pour surpasser sa peur de blessure, avait expliqué son coach, Glen Mills, à NBC Sports en 2015. Je pense qu’une fois sa confiance revenue, il fera de bonnes choses. »

Sa démonstration ce week-end prouve-t-elle son retour au plus haut niveau ? Les championnats du monde à Londres serviront de réponse surtout sur 200m, une distance sur laquelle, il ne croisera pas Usain Bolt qui a décidé de se consacrer exclusivement au 100m.

Source: RFI

Pin It on Pinterest