Apple vaut plus que LVMH, Total, L’Oréal, Sanofi, Airbus, BNP, Kering, Axa et Vinci réunis

Allant de record en record, la valorisation d’Apple se rapproche du montant astronomique et symbolique des 1000 milliards de dollars.

La firme à la pomme continue d’avaler les records à un rythme effréné. L’action Apple a inscrit mardi soir à Wall Street un nouveau plus haut historique à 193,31 dollars, en hausse de +0,77%, portant la capitalisation boursière du groupe à un nouveau record absolu de 950 milliards de dollars. La firme à la pomme pourrait ainsi bientôt devenir la première entreprise cotée au monde à valoir 1 000 milliards de dollars.

Les niveaux sans précédents affichés en Bourse par le fabricant de l’iPhone ont de quoi donner le vertige. Ces 950 milliards de dollars équivalent tout bonnement – à 2 milliards près – à la capitalisation boursière des 9 plus grosses entreprises françaises du CAC 40.

Si on les additionne, les valorisations de LVMH (156,3 milliards d’euros), Total (140,4 milliards d’euros), L’Oréal (116,9 milliards), Sanofi (82,1 milliards), Airbus (77,3 milliards), BNP Paribas (66,7 milliards), Kering (63,2 milliards), Axa (52,7 milliards) et Vinci (50,7 milliards), totalisent 806,3 milliards d’euros, soit 948,3 milliards de dollars au cours actuel.

Résultats records et rachats d’actions
Depuis le début de l’année, la valorisation d’Apple progresse désormais de 25,5%, continuant de tirer à la hausse le Nasdaq, son indice de référence, qui a progressé dans le même temps de 10%.

L’ascension du titre s’est accélérée avec la publication début mai des résultats records du deuxième trimestre de la marque à la pomme, qui ont fait taire les inquiétudes relatives au niveau de la demande pour l’iPhone X.

Avec un chiffre d’affaires de 61,14 milliards de dollars, en hausse de 16%, Apple a aligné un sixième trimestre d’affilée avec une progression de son taux de croissance. Et la suite s’annonce tout aussi favorable avec une croissance attendue entre +13% et +18% au troisième trimestre.

En matière de rentabilité, le bénéfice a bondi de plus de 25% pour atteindre 13,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, et les 250 milliards de dollars de cash dont dispose la firme de Cupertino lui ont permis d’annoncer un programme de rachat d’actions sans précédents de 100 milliards de dollars…

Source: BFMTV

Please follow and like us:

Pin It on Pinterest