Accusé de racisme, Dior retire sa campagne avec Johnny Depp

Tanaya Beatty, qui jouait une jeune amérindienne dans la publicité de Dior, assure avoir été « profondément heurtée » par le spot dans lequel elle a tourné. Elle « encourage » Johnny Depp a faire un don à une association.
Après un tollé sur les réseaux sociaux, Dior a supprimé des vidéos publicitaires pour le parfum Sauvage avec Johnny Depp. Les différents extraits diffusés sur Twitter ou Youtube, qui utilisaient des références à la culture amérindiennes, avaient été accusés de racisme et d’appropriation culturelle.

L’actrice de la publicité, Tanaya Beatty, a pris la parole sur Instagram. La jeune femme d’origine amérindienne, elle déclare que « ses choix de carrière « sont souvent des compromis »: « Au cours de l’histoire des Indiens d’Amérique au cinéma, on a fait de nous un spectacle. Marginalisés, fétichisés, utilisés comme toile de fond (…) J’espère qu’un jour nous aurons l’opportunité de montrer des êtres humains amérindiens dans toute la densité de leur existence. »

« Mes intentions ne sont pas de jeter l’opprobre sur Dior ou sur Johnny Depp », conclut-elle. « Le problème est bien plus grand que n’importe quelle publicité. » Elle « encourage » par ailleurs l’acteur et la marque à faire un don à une organisation qui vient en aide aux communautés amérindiennes.

« Profondément heurtée »
Dans un second message, le ton se fait un peu plus vindicatif. Elle se dit « profondément heurtée » par la campagne:

« En travaillant sur ce projet, j’ai été directement affectée en voyant une entreprise manquer de respect à la culture indigène de façon éhontée. Lors du tournage, je ne pouvais qu’espérer que cela ouvrirait la porte à ce dialogue. »

Elle explique qu’elle a accepté de rôle parce qu’elle savait que si elle disait non, une autre actrice amérindienne accepterait d’y participer. Et assure qu’elle avait pour projet dès le début de faire elle-même un don pour la sauvegarde des territoires amérindiens. Pour sa campagne, Dior avait fait appel à plusieurs consultants d’origine amérindienne.

Source: BFMTV

Please follow and like us:
error

Pin It on Pinterest