À Bogota, l’Américain Pompeo renouvelle son soutien au Vénézuélien Guaido

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a rencontré lundi 20 janvier le Vénézuélien Juan Guaido, à Bogota en marge d’une conférence régionale sur le terrorisme. Le leader de l’opposition vénézuélienne a bravé une interdiction de sortir du territoire pour entamer une tournée internationale. Reconnu comme président légitime du Venezuela par une cinquantaine de pays, il est attendu à Bruxelles, mercredi, puis jeudi à Davos, et vendredi à Paris.

Personne ne sait comment Juan Guaido a passé la frontière. Mais, à Bogota, il a été reçu en chef d’État, avec tapis rouge et haie d’honneur. Guaido qui il y a un an presque jour pour jour s’autoproclamait président de la République a échoué à évincer Nicolas Maduro du pouvoir.

Mais il continue de compter sur le soutien indéfectible de Washington : Mike Pompeo l’a rappelé. Les deux hommes sont apparus côte à côte devant les caméras. M. Guaido, un peu intimidé par son puissant voisin, a rappelé la tragédie que vit son pays, avant de remercier les Américains pour leur soutien.

M. Pompeo a, pour sa part, annoncé de nouvelles sanctions contre le gouvernement de Nicolas Maduro, sans en préciser le contenu. Il a appelé le monde en général, et les alliés des Américains en particulier, à soutenir les efforts du peuple vénézuélien pour en finir avec « la tyrannie de Maduro ». M. Pompeo n’a pas jugé utile de répondre à M. Maduro qui vendredi se disait prêt à un dialogue direct avec Washington.

Source: RFI

Please follow and like us:

Pin It on Pinterest