170 fonctionnaires de Bercy sont mieux payés qu’Emmanuel Macron

Le salaire d’Emmanuel Macron est inférieur à plusieurs dizaines de hauts fonctionnaires, selon les données communiquées par Bercy, en réponse à une question du député José Évrard.

C’est un sujet qui revient sur la table avec la régularité d’une horloge suisse. En 2017, la Cour des comptes dénonçait déjà des salaires trop élevés à Bercy. L’affaire connaît un nouveau rebond pour le moins inattendu sous le gouvernement d’Emmanuel Macron. On apprend en effet grâce à une réponse au Journal officiel, relevée par la Lettre A, que 170 personnes sont mieux payées que le chef de l’État dans les couloirs de Bercy.

Jean Arthuis, ministre de l’Économie et des Finances de 1995 à 1997, décrit Bercy comme « une vraie légion romaine, à la fois loyale et experte », mais qui « fonctionne en silo » et dont « la culture d’opacité est solidement ancrée ». Lui-même en poste avait été forcé d’attendre six mois pour obtenir la liste des 200 plus hauts salaires de son ministère. Il aurait peut-être dû se contenter d’une question écrite au gouvernement. C’est ce qu’a fait José Évrard, député Les Patriotes du Pas-de-Calais. Se basant sur des révélations dans la presse, il souhaitait savoir si 600 personnes percevaient bien des salaires supérieurs à celui d’Emmanuel Macron à Bercy. Résultat ? La réalité est plus nuancée.

Entre primes et très hauts salaires
Le problème, selon José Évrard, reposait dans l’absence de correspondance entre ces salaires évoqués et la grille de la fonction publique. La réponse apportée par le ministère de l’Économie et des Finances se décline en plusieurs parties. Tout d’abord, la rémunération médiane des 138 000 employés : 2 438 euros net par mois en 2018. Les informations communiquées par la presse, selon le ministère de Bruno Le Maire, correspondraient en partie à des sommes perçues de façon non pérenne.

En revanche, on apprend aussi que 170 agents perçoivent une rémunération brute supérieure à 15 140 euros, qui s’avère être le salaire d’Emmanuel Macron, président de la République. Il s’agirait là d’agents en poste à l’étranger, de responsables gérant des milliers de personnes ou d’administrateurs généraux. Enfin, 16 agents reçoivent un salaire supérieur à 21 000 euros nets, soit bien plus que le chef de l’État. Quinze d’entre eux travaillent, selon le ministère de l’Économie et des Finances, « dans des zones géographiques à forts risques ».

Source: Le Point

Pin It on Pinterest